Une transmission heureuse

A l’heure où 30% des sociétés en Suisse ne trouvent pas de repreneur ou se revendent en bitcoins. Boris Petitpierre a su anticiper la question de la transmission. A 50 ans, le patron neuchâtelois a revendu sa PME spécialisée dans les machines pour l’industrie microtechnique. La société fondée par son père a rejoint le groupe Acrotec, qui fédère 16 entreprises pour un total de plus de 800 employés… Lire la suite en cliquant sur l’image ci-dessous :